L'exploitation forestière excessive des forêts anciennes au Québec pousse le caribou à l'extinction [1]. En quelques décennies la harde de Val d’Or est passée de 50 à 9 caribous. En réponse, la Première Nation Anishnabe du Lac Simon a proposé et établi plusieurs mesures concrètes pour protéger le caribou de Val d'Or et son habitat [2]. 

Mais au lieu d'écouter, le ministre des forêts du Québec, Pierre Dufour, se lance dans une destruction effrénée [3]. Son ministère est le même qui à suggérer de laisser mourir la harde en 2018 [4]. 

Dans ses mesures de protection proposées, la Première Nation du Lac Simon demande un moratoire sur la coupe forestière dans l'habitat essentiel du caribou de Val d'Or [5]. Cela donnerait aux caribous une chance de survie! Cependant, en ignorant les volontés de la communauté, le ministre Dufour manque à son devoir de respecter les droits des peuples autochtones ainsi que son devoir de protéger la biodiversité [6].

Dites au ministre Dufour d'arrêter l'exploitation forestière dans les derniers bons habitats essentiels du caribou et d’écouter la Première Nation du Lac Simon!

Notes:

[1] Le ministre Dufour contredit par son propre ministère La biodiversité québécoise en mal de protection

[2] Lac Simon passe à l'action pour protéger le caribou de Val-d'Or ; Des actions concrètes et immédiates pour sauver les caribous de Val-d’Or ; St-Laurent Gosselin: Rapport Final 

[3] Lettre du Conseil de la Nation du Lac Simon au ministre Dufour datant du 2022-02-15 et intitulée « Rétablissement de la population de caribou de Val-d'Or et de son habitat » dénonce des permis de coupes dans des habitats critiques et un surcroît de 300 % de travaux de coupes. Carte : https:/ /arcg.is/10SyOW

[4] Québec abandonne à leur sort les caribous forestiers de Val d'Or

[5] Mémoire: Pour la protection et le rétablissement de la population de caribous de Val-d’Or et de leur habitat, par le Conseil de la Nation Anishnabe du Lac Simon

[6] Environnement et sauvegarde du caribou: il faut écouter les peuples autochtones 

Signez cette pétition

Encore signatures pour atteindre