Depuis l'arrivée au pouvoir du président Bolsonaro, le monde entier a pu observer avec horreur des zones toujours plus vastes de la forêt amazonienne partir en fumée.

Des feux de forêt qui n’ont rien de naturel, car si l’Amazonie brûle, c’est qu’elle est incendiée délibérément pour permettre de défricher des terres pour l'agriculture. L’objectif? Répondre à la demande mondiale de viande et d'autres produits bon marché.

Pire encore, ces incendies dévastateurs se multiplient alors que le président brésilien réduit les mesures de protection de l'environnement et des droits des autochtones. [1]

Malgré l'opposition des activistes des droits de la personne, des agriculteurs, des médecins, des partis politiques et des environnementalistes, nous avons appris que notre gouvernement prévoit TOUJOURS signer un accord de libre-échange avec Bolsonaro qui augmenterait les exportations de viande brésilienne – le principal moteur des incendies en Amazonie – de 1,8 MILLIARD $ par année.

Si cet accord est adopté, le gouvernement canadien fera flamber l'Amazonie de plus belle.

Le gouvernement canadien doit sans attendre mettre un terme à ces négociations et faire savoir que les Canadien·nes n'accepteront pas de marchandises obtenues au détriment des droits des peuples autochtones et qui alimentent la destruction de la forêt tropicale. 

Faites entendre votre voix pour l’Amazonie! Il est urgent de défendre cet écosystème avant que sa destruction n’atteigne le point de non-retour. [3] 

Envoyez ce message à la nouvelle ministre des affaires étrangères, Mélanie Joly : faites de la forêt amazonienne une priorité ! Le Canada doit immédiatement mettre fin aux négociations de libre-échange Canada-Mercosur et défendre la protection de l'Amazonie.

Ce message doit résonner jusqu’aux oreilles du président Jair Bolsonaro : le Canada ne conclura pas d'accord commercial dont le prix serait la destruction de l'Amazonie. 

[1] https://www.reuters.com/article/us-brazil-environment-fires-exclusive/exclusive-brazil-amazon-fires-likely-worst-in-10-years-august-data-incomplete-government-researcher-says-idUSKBN25T349

[2] https://www.greenpeace.org/canada/en/story/41711/amazon-bolsonaro-cattle-abcs-of-destruction/#ref-20

[3] https://news.mongabay.com/2019/12/the-tipping-point-is-here-it-is-now-top-amazon-scientists-warn/

Signez la pétition

Ajoutez votre nom pour mettre fin à l’accord de libre-échange Canada-Mercosur

Encore signatures pour atteindre